1)   Commençons par quelques chiffres intéressants (pour briller au prochain repas chez les beaux-parents par exemple J)  :

 

 

Un adulte au repos a une fréquence respiratoire (c’est-à-dire une alternance d’inspiration et d’expiration) comprise entre 12 et 20 cycles par minutes.

 

La quantité d’air inspiré peut aller de 4,5 litres chez la femme à 6 litres chez l’homme.

 

Le record du monde d’apnée chez l’homme (sans inhalation d’oxygène au préalable) est détenu depuis 2009 par un français, Stéphane Mifsud. Il a tenu 11 minutes et 35 secondes.

Tout simplement incroyable !!!

Ce même record chez la femme est détenu depuis 2013 par Natalia Molchanova, une russe, et il est de 9 minutes et 2 secondes.

 

Dans un registre similaire, un néerlandais du nom de Wim Hof, aussi appelé « Ice man » ou « l’homme de glace » est resté en 2002, 6 minutes et 20 secondes en apnée sous la glace polaire. Bien évidemment lui ne porte pas de combinaison par ce que c’est beaucoup plus fun de faire ça juste en maillot de bain.

 

 

2) Après tous ces chiffres voyons de manière très simple quels sont les organes et structures anatomiques qui participent à la respiration et qui peuvent permettre de tels records.

 

 

Nous pensons tous en premier aux poumons mais il n’y a pas que ça.

Prenez quelques instants pour faire 2 ou 3 respirations par le nez et essayer de ressentir par où passe l’air.

 

Effectivement, vous sentez certainement l’air rentrer dans le nez, puis descendre dans la gorge pour venir dans le thorax ou en tout cas dans ce qu’on appelle les poumons.

C’est tout à fait juste.

Pour être plus précis, l’air passe donc par le nez, le pharynx (en gros il s’agit de la partie anatomique située derrière le nez jusqu’à la moitié supérieur de la gorge), le larynx et la trachée (là c’est la moitié inférieure de la gorge et le haut du thorax).

Puis cette trachée se divise en deux gros « tuyaux » appelés bronches (droite et gauche) qui vont amener l’air jusqu’au poumon correspondant.

 source docteurclic.com

 

Tout cet air descend et remonte dans l’appareil respiratoire grâce à l’action de différents muscles.

Le muscle respiratoire principal est le diaphragme.

Je pense que tout le monde a déjà entendu parler de lui. C’est un muscle très puissant, qui sépare le thorax de l’abdomen.

 

Voici une excellente illustration :

  source docteurclic.com

 

Ce diaphragme est aidé par des muscles situés entre les côtes appelés muscles intercostaux.

Lors d’une inspiration et d’une expiration profonde ou forcée des muscles secondaires ou accessoires entre en jeux : Il y a d’autres muscles intercostaux qui s’activent, certains muscles du cou (les muscles sterno-cléido-mastoïdiens) et des muscles abdominaux.

 

source slideplayer.com

 

3) Que se passe-t-il une fois que l’air est arrivé dans les poumons ?

 

Sur un plan physiologique, la respiration correspond à l’apport d’oxygène (O2) et à l’élimination de dioxyde de carbone (CO2).

Comme chacun le sait, nous avons besoin de l’O2 contenu dans l’air pour vivre.

Ce sont plus exactement les cellules de notre corps qui ont besoin de cet O2.

Chaque cellule, à travers une réaction particulière que l’on appelle réaction métabolique, va utiliser l’O2 pour produire de l’énergie. Cette production d’énergie va entrainer la production d’un déchet et il s’agit effectivement du C02.

La respiration va donc permettre aux cellules d’utiliser l’O2 de l’air que nous inspirons pour produire de l’énergie et se débarrasser du C02 par l’air que nous expirons.

Tout ce phénomène se passe donc dans les poumons et plus précisément dans des petits sacs parcourus par une multitude de vaisseaux sanguins appelés sacs alvéolaires.

Source slidepayer.com

 

4) Comment bien respirer ?

 

Maintenant nous arrivons à la partie vraiment intéressante à savoir, comment bien respirer.

La respiration se fait tellement de manière automatique que nous n’y pensons même pas.

Ce qui est super vous en conviendrez car s’il fallait penser toute la journée à respirer, je pense que l’espèce humaine aurait disparue depuis bien longtemps.

L’inconvénient de cette respiration automatique est que trop souvent, elle manque d’efficacité.

 

Comme vous avez déjà dû l’entendre, nous avons perdu la respiration abdominale profonde au profit d’une respiration thoracique superficielle.

 

En attendant de faire mes propres vidéos qui viendront un jour je l’espère, je vous ai trouvé une très bonne vidéo faite par une sophrologue.

Elle nous explique très bien et très facilement comment retrouver cette respiration abdominale.

La vidéo dure 16 minutes. Si c’est trop long pour vous ou si les exercices vous paraissent trop compliqué dans un premier temps, arrêtez-vous à 9’15, puis passez directement à la minute 13’ pour écouter ces derniers conseils.

 

Pour voir la vidéo cliquez ici

 

 

 

Comme le signale la sophrologue à la fin de sa vidéo, il est donc conseillé de faire cet exercice de respiration 3 fois par jour et cela ne devrait pas prendre plus d’ 1’30  à 2’ en tout.

Donc normalement tout le monde devrait avoir le temps de le faire facilement.

Comme pour toute nouvelle chose ou nouvel apprentissage, au début ça parait compliqué, on ne comprend pas tout. Mais plus nous nous entrainons plus ça devient facile jusqu’à devenir complétement automatique.

Persévérez dans cette pratique et vous devrez rapidement voir des résultats positifs.

 

 

 

Dans le prochain article, je vous ferai part d’un week-end de formation que je vais suivre mi-février, en lien avec la respiration, et qui devrait être assez « spectaculaire » !! Enfin je l’espère …

Cela vous montrera une fois de plus ce que l’on peut accomplir grâce à une respiration contrôlée et efficace.

 

 

Prochainement, nous reviendrons également sur des types de respirations plus avancés qui pourront vous aider à être en meilleure santé.

 

 

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

Cette respiration abdominale est-elle compliquée pour vous ? Arrivez-vous à la mettre en place dans votre quotidien ?

 

Ce type d’article où nous revenons très simplement sur l’anatomie vous intéresse-t-il ?

Est-ce simple à comprendre ?

Souhaitez-vous voir d’autres types d’articles ? de quels genres ?

 

 

Et n’oubliez pas de partager l’article !

 

 

Que la santé soit avec vous !!

 

 

Alexandre