1)    Comme d’habitude avec ce genre d’article, commençons par quelques chiffres intéressants (pour briller au prochain repas chez les beaux-parents par exemple J)  :

Le foie est la glande la plus lourde du corps et il pèse environ 1,5 Kg en moyenne chez l’adulte. Chaque jour les cellules hépatiques secrètent entre 800 et 1000 mL de bile dont le pH se situe entre 7,6 et 8,6.

Dès lors qu’il reste 25% du foie en bonne santé, celui-ci peut se régénérer complétement. Sachez aussi que plus de 500 fonctions essentielles pour le corps humain se déroulent dans le foie.

Enfin, un foie en bonne santé filtre environ 1,7L de sang par minute.

2)  Après tous ces chiffres voyons de manière très simple où est situé le foie, quelle est son anatomie et avec quel autre organe primordial il est relié 

Commençons donc par le situer car je m’aperçois en discutant avec mes patients que très souvent il est mal situé.

La grosse majorité des gens le place à droite, ce qui est une très bonne chose mais très souvent on pense qu’il est plus bas que sa réelle position.

Le foie est bien dans la cavité abdominale, à droite, mais sous les côtes et non dans le « ventre » comme on me le montre très souvent.

Nous allons faire ensemble un petit jeu pour le positionner correctement.

Prenez votre main gauche et posez la sous votre sein droit.

Vous devriez donc sentir vos côtes, qui forment la partie inférieure droite de votre cage thoracique droite

Ensuite amusez-vous à palper cette cage thoracique droite pour en délimiter ses limites, notamment le bord inférieur, c’est-à-dire le moment où vous allez sentir avec vos doigts la limite entre les dernières côtes qui sont dures et le ventre qui lui est tout mou.

Un foie en bonne santé est situé sous cette partie de la cage thoracique droite. Il n’est pas censé déborder dans la partie du ventre mou et n’est normalement pas palpable « directement ».

Une autre petite partie du foie se prolonge également sous la partie gauche de la cage thoracique.

Donc pour résumer, la plus grosse partie du foie est située sous les côtes à droite.

 

Je vous laisse regarder le schéma ci-dessous.

 

Comme vous le constatez sur le schéma, le foie est composé de 2 parties, le lobe droit qui est le plus large et le plus volumineux et le lobe gauche qui est plus petit, ces deux lobes étant séparé par un ligament, appelé ligament falciforme.

Sous le foie et en arrière nous trouvons la vésicule biliaire, qui est un sac en forme de poire mesurant de 7 à 10 cm de long. Ce sac sert à stocker la bile produite par le foie.

 

Un fait important à souligner pour nous ostéopathes, est le lien étroit entre le foie et le diaphragme.

Souvenez-vous, lors de mon précédent article sur la respiration, nous avons revu l’anatomie du système respiratoire.

Je vous laisse y revenir rapidement pour vous remémorer la position du diaphragme dans le thorax.

Maintenant visualisez que le foie, cette énorme glande de 1,5 Kg est accrochée et même suspendue au diaphragme et notamment sur sa partie droite, ainsi que sur la colonne vertébrale à l’arrière.

Je vous laisse imaginer les contraintes mécaniques qui peuvent se créer si le foie est engorgé ou s’il ne fonctionne plus correctement. Il va tirer de tout son poids sur le diaphragme et la colonne et entrainer différents symptômes physiques.

3)  Quelles sont les principales fonctions du foie (et de la vésicule biliaires)

Comme nous l’évoquions au début de cet article, le foie assure plus de 500 fonctions importantes pour le corps humain.

Bien évidemment nous n’allons pas toutes les passer en revue.

Je vais vous présenter celles qui sont essentielles :

a-     Le foie fabrique et sécrète de la bile indispensable à l’absorption des graisses que nous mangeons.

b-     Le foie permet le maintien normal du taux de sucre dans le sang (ce qu’on appelle la glycémie)

c-     Le foie a également un rôle de stockage notamment de certaines graisses, vitamines et quelques minéraux.

d-     Autre fonction très importante du foie c’est sa capacité à filtrer et nettoyer le sang de toutes substances nocives pour l’organisme comme les médicament et l’alcool par exemple.

 

4)  Pourquoi prendre soin de son foie

Je pense que vous commencez à comprendre pourquoi le foie est si centrale pour permettre le bon fonctionnement de votre organisme.

Sur un plan mécanique, il est maintenant évident que du fait de son poids et sa position anatomique, dès qu’un engorgement se produit, le foie va tirer sur ses attaches au niveau du diaphragme et des vertèbres et entrainer toutes sortes de tensions physiques qui peuvent se répercuter par cascade sur le reste du corps.

 

De plus, cela risque d’entrainer certaines dysfonctions métaboliques qui peuvent évoluer à la longue vers des pathologies sérieuses.

5)  Comment prendre soin de son foie 

L’alimentation jour un rôle central et elle doit bien évidemment être la plus saine, équilibrée et variée possible.

Choisissez vos aliments « bio » de préférence pour réduire les apports de toxines.

Elle doit aussi être le moins transformée possible.

Il conviendra également de limiter un maximum les toxines externes comme l’alcool, le chocolat, les sodas et jus de fruits, le café et le thé, les médicaments, les produits laitiers et les sucreries.

Enfin vous pouvez en plus faire une cure de jus de citron.

 

Voici les conseils de Justine :

– prendre un demi-citron pressé tous les matins pendant 15 jours. (En purée ou coupé avec un peu d’eau)

Interdit : personnes ayant des brûlures d’estomac ou des problèmes d’émail dentaire.

Cela aidera votre foie à se reposer un peu et reprendre de l’énergie.

Comment cela marche ?
Notre bol alimentaire est naturellement acide lorsqu’il pénètre dans l’intestin dû au suc gastrique de l’estomac. Or nos intestins n’aiment pas l’acidité !!

C’est en partie pour cela que le foie fabrique de la bile, ce qui va permettre d’augmenter le pH et donc de diminuer l’acidité.
Le citron que nous pensons tous acide, a en réalité une action inverse.

Lorsqu’il rentre en contact avec les sucs gastriques il diminue l’acidité !
Cela aide donc notre foie à moins fabriquer de bile et à fonctionner à 100% pour filtrer notre sang.

Bonus : En buvant du citron, nous aidons aussi notre pancréas.

Le pancréas fabrique des enzymes qui dégradent le bol alimentaire. Or ces enzymes détestent l’acidité et si ce terrain est trop acide le pancréas fabrique lui aussi plus d’enzymes et se fatigue.

Effets :
– Diminution de l’acidité du bol alimentaire
– Moins de ballonnement
– Digestion moins douloureuse

 

Voilà maintenant vous savez tout sur le foie alors, faites une cure de citron, surveiller un peu plus votre alimentation et votre corps vous en remerciera.

 

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

Saviez-vous que le foie était si important ?

Si oui, que faites-vous pour en prendre soin.

N’hésitez à partager vos « recettes ».

Et n’oubliez pas de partager l’article !

Que la santé soit avec vous !!

Alexandre